28.08 2019

Comment préparer son vol long courrier avec bébé ?

Voyage d'affaires
Comment préparer son vol long courrier avec bébé ?

Les vacances approchent et vous comptez partir loin en avion avec bébé. Ce dernier a la possibilité de voyager en avion s'il est âgé au moins de trois semaines, sauf s'il est otite. Des fois, c'est chouette, mais cela peut se révéler un peu effrayant ou une véritable aventure. Il faut juste une bonne préparation. Voici quelques conseils pour vous aider à passer un voyage en avion long-courrier dans les meilleures conditions avec votre bout de choux.

Les documents nécessaires pour le bébé

Pour voyager de manière la plus sécurisée en avion, les papiers d'identité du bébé doivent être en règle. Néanmoins, les documents exigés ne sont pas les mêmes en fonction de la destination.

Si dans l'Union Européenne, une carte nationale d'identité suffit, les autres pays imposent l'acquisition d'un passeport individuel. Au cas où le pays destinataire vous sollicite un visa, il en faut également à votre bébé.

Les bébés de moins de 2 ans, installés sur les genoux, doivent payer 10 % à 20 % du billet d'un adulte. Mais vous leur payez le tarif normal s'ils prennent une place.

Si possible, choisissez les vols sans escale pour un long-courrier, ou au moins avec une escale courte. Le décollage et l'atterrissage feront peut-être mal aux oreilles du bébé. Privilégiez les vols de nuit. Ainsi, le petit pourra dans la plupart du temps dormir.

Les accessoires de puériculture à prévoir pour le voyage

Il n'y a rien de plus agréable que d'avoir des affaires complètes de bébé pour un voyage réussi. Les consignes varient selon les compagnies aériennes, mais généralement un sac à langer est autorisé comme bagage cabine supplémentaire. A l'intérieur, il est possible de mettre :

  • des couches
  • des bavoirs
  • la nourriture de bébé en quantité suffisante, une boite avec dosette de lait en poudre avec un biberon isotherme, des petit pots
  • un lange (la majorité des avions dispose d'une table à langer)
  • des vêtements de rechange confortables : body, pyjama,…
  • une couverture
  • les accessoires de toilette
  • une trousse à pharmacie contenant les stricts nécessaires de médicaments enfants
  • des jouets (de préférence pas trop bruyants)
  • une nacelle adapté aux enfants de 80 cm et pesant environ10 kg.

Pour certaines compagnies aériennes, il est permis d'emmener le bébé en poussette canne jusqu'au pied de l'avion. Ce matériel peut être plié pour être rajouté à vos bagages en cabine.

Les conditions requises pour le confort du bébé

Le confort d'un bébé est primordial pour les voyages long-courriers. De nombreuses compagnies aériennes proposent un moïse pour que le petit puisse s'allonger de manière confortable. Par ailleurs, si vous avez emporté une nacelle, une fois que l'avion ait pu se décoller et que les ceintures soient enlevées, installez l'enfant dedans.

La place d'un bambin est d'une importance primordiale pour voyager loin. Réservez les premiers rangs avec un espace plus large où vous aurez la possibilité de mettre le berceau ou la nacelle.

Il vaut mieux changer le bébé avant d'entrer dans l'avion, la table à langer à l'intérieur n'est pas vraiment commode. Faites-lui téter en décollant et en atterrissant pour éviter qu'il crie. S'il est un peu plus âgé, offrez-lui une sucette. L'essentiel, c'est que vous restiez toujours calme durant le voyage.